Visiteur anonyme [Administration]
Groupe Ornithologique du Bassin Genevois
Accueil
L'association
 - 
Présentation
 - 
GOBG-Informations Newsletters
 - 
Le comité
 - 
Les statuts
 - 
Les partenaires
 - 
Adhésion
 - 
Contact
Les sorties
 - 
Inscription aux sorties
 - 
L'agenda du GOBG
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Géolocalisation des comptes-rendus
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Toutes les photos
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
les FAQs
Les bons coins
 - 
Champagne
 - 
Les Teppes de Verbois
 - 
Marais de Sionnet
 - 
Mategnin
 - 
Moulin-de-Vert
 - 
Pointe-à-la-Bise
 - 
Rade de Genève et Petit Lac
 - 
Le Rhône genevois
 - 
Rouelbeau
 - 
Vallon de la Laire
 - 
Baie d’Excenevex
 - 
Bas-Monts de Vesancy
 - 
Crozet
 - 
Fort l’Ecluse
 - 
Haut-Jura gessien
 - 
L’Etournel
 - 
Lac de Divonne
 - 
Marais de la Versoix
 - 
Mont Mourex
 - 
Mies et Versoix
 - 
Prangins
Info GOBG
  Archives
  Numéro actuel
    - 
Son et photo mystères n°18
Les projets
 - 
Tous les rapports annuels de suivi d'espèces
 - 
Hirondelle rustique
 - 
Hirondelle de fenêtre
 - 
Hirondelle de rivage
 - 
Alouette lulu
 - 
Chevêche d'Athéna
 - 
Choucas des tours
 - 
Corbeau freux
 - 
Effraie des clochers
 - 
Faucon crécerelle
 - 
Huppe fasciée
  Rougequeue à front blanc
    - 
Présentation de l'espèce
    - 
Statut (Europe, Suisse, Genève)
    - 
Rapports annuels
     Etude bioacoustique du chant
       - 
Présentation du chant
        Particularités régionales
          - 
Numéro 18
    - 
Imitations du RQ à front blanc
 - 
Perdrix grise
 - 
Pic mar
 - 
Torcol fourmilier
Les ressources
 - 
Liste des oiseaux du bassin genevois
Fort l’Ecluse

Fort l’Ecluse

Chevrier, Haute-Savoie, et Collonges et Léas, Ain – 481 / 108, 350 à 800m
Carte française Bellegarde / Valserine

 

C’est le Rhône, à l’extrémité occidentale de l’Etournel, qui a creusé ce « trou » dans la chaîne du Jura, défilé qui sépare le Vuache, au sud du massif, du Grand Crêt d’Eau, au nord. Le défilé du Fort l’Ecluse constitue en quelque sorte l’extrémité sud-ouest du Plateau, ce qui fait que la majorité des rapaces traversant la Suisse et beaucoup d’autres migrateurs empruntent ce passage privilégié. Ce passage est ainsi l’un des meilleurs sites pour observer la migration postnuptiale des rapaces en Europe occidentale. Depuis plusieurs années, de juillet à fin novembre, une permanence d’observation est assurée par la LPO Haute-Savoie, avec l’aide d’ornithologues bénévoles de la région et d’ailleurs ; chaque automne plus de 20’000 rapaces sont comptabilisés en plus de dizaines de milliers de Pigeons, quelques milliers de Cormorans et une multitude d’autres espèces. La migration au printemps est beaucoup moins concentrée, mais quelques rapaces (busards, Bondrées, milans) traversent néanmoins le défilé, de même que bon nombre de passereaux ; certains jours peuvent alors se révéler très productifs.

 

Calendrier de la migration postnuptiale

La migration débute avec le passage des Milans noirs en juillet, dont le gros de la troupe transite à la fin du mois, bientôt suivi par les premières Bondrées. C’est la fin du mois d’août et la première moitié de septembre qui apportent généralement le plus de diversité, lorsque les espèces passant en nombre sont accompagnées de migrateurs moins communs, tels le Balbuzard (dont plus d’une centaine passent certaines années), le Busard cendré ou les deux espèces de cigognes, la noire étant de plus en plus fréquente.

Cigognes noires
Groupe de Cigognes noires en migration au Fort l'Ecluse, septembre 2009 - B. Piot

 

Octobre voit surtout défiler des Buses, des Eperviers et des Milans royaux, quelques Faucons émerillons et les derniers Hobereaux, ainsi que les formations de Cormorans et de corvidés – mouvements qui se poursuivent en novembre. Les groupes de Pigeons ramiers et, en plus petit nombre, Colombins passent à toute vitesse au-dessus du Fort pour éviter l’un des Faucons pèlerins ou Autours locaux. C’est à cette période aussi que les jours favorables voient défiler d’énormes quantités de passereaux. Par mauvais temps, il est alors recommandé d’inspecter les champs, haies et bois de la région. Toujours en octobre ou novembre, un jour de chance apportera peut-être un vol gracieux de Grues, un Labbe ou bien un Aigle criard dans un groupe de Buses, en route vers la Camargue… Mais ces apparitions restent plutôt exceptionnelles, quoique quasi annuelles. D’autres oiseaux en migration sont parfois visibles, mais volent en général trop haut dans le ciel pour être reconnus, tout comme les passereaux ou limicoles. Finalement, lors des vagues de froid en hiver, on peut observer le passage souvent impressionnant de quantité de Buses et autres hivernants sensibles au froid.

 

Autre spécialités

Si le site du Fort l’Ecluse doit son prestige en premier lieu aux migrateurs, les massifs du Vuache et du Fort l’Ecluse-Jura sont d’importantes zones de chasse pour quelques espèces de rapaces. Un couple d’Aigles royaux s’est installé près du fort et niche depuis 1993 (un des seuls couples de la chaîne du Jura) et se montre régulièrement depuis le poste d’observation à Chevrier. Un voire plusieurs Circaètes estivent chaque année dans le secteur (avril – septembre) ; cette espèce méridionale se reproduit non loin de là, en direction du sud-ouest. Les autres rapaces nicheurs de ces massifs sont les Faucons pèlerin et crécerelle, l’Autour et l’Epervier, la Bondrée et la Buse, ainsi que le Hibou grand-duc. Autour du fort lui-même, au printemps, on a de bonnes chances d’observer des Hirondelles de rochers et des Choucas des tours.

 

Circaète Jean-le-blanc
Circaète en chasse, avril 2008 - C. Ruchet

De l’automne au printemps, le Tichodrome se montre assez souvent contre les murs du Fort ; la Pie-grièche grise hiverne autour du chemin de fer à Chevrier et Vulbens, s’observe parfois plus bas à l’Etournel.

Tichodrome échelette
Un Tichodrome sur les remparts du Fort supérieur, février 2008 - C. Schönbächler

 

 

Accès

Si le site supérieur du Fort offre un cadre remarquable, les conditions d’observation (lumière, champ de vue, distance par rapport aux oiseaux) ne sont pas idéales ; l’équipe assurant la permanence a choisi un emplacement avec un champ de vue plus large et permettant de voir un pourcentage plus élevé des oiseaux de passage. Il se situe sur la commune de Chevrier, sur la rive savoyarde du Rhône, au bord du chemin de fer perpendiculaire à la N206.

 

Chevrier
Suivi de la migration depuis le poste d'observation de Chevrier, août 2005 - C. Schönbächler

 

Le Fort l’Ecluse lui-même se visite depuis Collonges (Ain), en empruntant le sentier du fortin (indiqué à partir de la poste au centre du village), ou bien depuis le hameau de Longeray (prendre la route à droite, peu avant la sortie du village direction Bellegarde). Il n’y a malheureusement pas de réseau de transports publics avec des arrêts non loin et la route depuis Genève est longue à vélo (1h30 à 2h), bien que le trajet puisse se faire assez rapidement depuis Chancy GE. Les meilleures journées sont celles agrémentées d’une météo favorable, après une période de mauvais temps. Une excursion au Fort l’Ecluse se combine facilement avec une visite à l’Etournel.

 

Fort l'Écluse
Vue sur le Rhône en direction de Léaz, depuis le Fort supérieur - B. Piot

 

La migration peut être suivie jour par jour sur le site de la LPO Haute-Savoie, où l’on trouvera également plus d’informations sur les activités de suivi de l’association ainsi qu’un plan d’accès.

 

 

Modifié d’après Les Bons Coins de Suisse Romande (c) Groupe des Jeunes de Nos Oiseaux 2005. Texte original par Bram Piot

Dernires Observations :
≥2 Merle noir
≥3 Fauvette à tête noire
2 Bruant zizi
1 Merle noir
≥5 Hirondelle de fenêtre
1 Sittelle torchepot
1 Pigeon ramier
1 Geai des chênes
1 Pouillot véloce
1 Mésange charbonnière
1 Grand Corbeau
1 Faucon crécerelle
1
≥13 Choucas des tours
2 Rougequeue noir
1 Pouillot véloce
1
2
1 Merle noir
1
1
1
1 Tarier pâtre
1 Buse variable
1 Rossignol philomèle
≥1 Merle noir
≥1 Hirondelle rustique
1 Bruant jaune
≥2
1 Alouette des champs
≥5
1
≥2
1
1 Pic vert
1 Torcol fourmilier
≥2
≥1 Mésange bleue
≥1 Pigeon ramier
≥1 Pouillot véloce
≥3 Fauvette à tête noire
2
1
1
1
2 Foulque macroule
1 Gallinule poule-d'eau
2 Cygne tuberculé
2 Canard chipeau
≥1
≥50
≥6
1
≥1
1 Héron pourpré
≥1 Bergeronnette grise
≥5
≥1 Grosbec casse-noyaux
≥2 Foulque macroule
≥1 Grive musicienne
3 Canard colvert
2 Canard chipeau
3 Cygne tuberculé
≥2 Corneille noire
1 Goéland leucophée
1 Grande Aigrette
2 Aigrette garzette
≥1 Pigeon ramier
≥1 Rossignol philomèle
4 Milan noir
≥1 Grimpereau des jardins
≥1 Troglodyte mignon
≥10 Fauvette à tête noire
≥1 Pouillot véloce
≥1 Mésange charbonnière
≥1 Pinson des arbres
1 Coucou gris
≥1 Geai des chênes
≥3 Mésange bleue
≥1 Fauvette à tête noire
1 Milan noir
2 Geai des chênes
≥1
≥1 Pic épeiche
≥1 Troglodyte mignon
1 Bruant zizi
≥1 Rossignol philomèle
≥1 Pouillot fitis
≥1 Corneille noire
≥20
≥1 Mésange à longue queue
1 Torcol fourmilier
≥1 Héron cendré
≥4 Canard colvert
≥2 Grand Cormoran
2 Bergeronnette grise
≥6 Foulque macroule
2 Gallinule poule-d'eau
4 Nette rousse
≥5 Merle noir
≥1 Pinson des arbres
≥1 Pouillot véloce
≥1 Fauvette à tête noire
≥1 Troglodyte mignon
1 Rossignol philomèle
1 Pic noir
2 Pouillot fitis
1
1
≥2
1
10
2
1 Rossignol philomèle
1 Tarier pâtre
3 Grande Aigrette
~10 Harle bièvre
1 Rossignol philomèle
1 Grande Aigrette
~20 Grand Cormoran
2 Goéland leucophée
1 Nette rousse
2 Gallinule poule-d'eau
1 Rossignol philomèle
~20 Hirondelle rustique
1 Coucou gris
1 Martin-pêcheur d'Europe
2 Sarcelle d'été
1 Rousserolle turdoïde
2 Harle bièvre
1 Rossignol philomèle
6 Goéland leucophée
1 Pouillot siffleur
1 Pic vert
2
2 Martinet à ventre blanc
1 Circaète Jean-le-Blanc
1 Epervier d'Europe
~10 Choucas des tours
≥3 Hirondelle de rochers
1
1 Pouillot de Bonelli
1
≥2 Merle noir
≥2 Fauvette à tête noire
1 Bruant zizi
1
1 Pigeon ramier
1
1
2 Hibou moyen-duc
1 Coucou gris
3
1 Chevalier guignette
1 Ouette d'Egypte
1 Hirondelle rustique
1 Rossignol philomèle
2 Aigrette garzette
1 Grande Aigrette
1
6 Choucas des tours
1
1 Mésange charbonnière
1 Pigeon ramier
1 Merle noir
1 Corneille noire
1 Grand Corbeau
1 Milan noir
2 Mésange à longue queue
1 Mésange bleue
2 Pic vert
4 Moineau domestique
1 Rougequeue noir
1 Mésange charbonnière
1 Pouillot véloce
1 Pic noir
2 Canard colvert
1 Bergeronnette grise
1 Fauvette à tête noire
1 Mésange bleue
1 Fauvette à tête noire
1 Rougegorge familier
1
1 Serin cini
1 Rougequeue noir
20
1
≥1 Mésange charbonnière
≥1 Sittelle torchepot
12 Choucas des tours
≥1 Grimpereau des jardins
≥10 Choucas des tours
≥20 Hirondelle de rochers
2 Rougegorge familier
≥1 Fauvette à tête noire
1
1 Bruant zizi
≥1 Faucon crécerelle
≥38 Choucas des tours
≥1 Alouette des champs

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018