Visiteur anonyme [Administration]
Groupe Ornithologique du Bassin Genevois
Accueil
L'association
 - 
Présentation
 - 
Le comité
 - 
Les statuts
 - 
Les partenaires
 - 
Adhésion
 - 
Contact
Les sorties
 - 
Inscription aux sorties
 - 
L'agenda du GOBG
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Géolocalisation des comptes-rendus
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Toutes les photos
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
les FAQs
Les bons coins
 - 
Champagne
 - 
Les Teppes de Verbois
 - 
Marais de Sionnet
 - 
Mategnin
 - 
Moulin-de-Vert
 - 
Pointe-à-la-Bise
 - 
Rade de Genève et Petit Lac
 - 
Le Rhône genevois
 - 
Rouelbeau
 - 
Vallon de la Laire
 - 
Baie d’Excenevex
 - 
Bas-Monts de Vesancy
 - 
Crozet
 - 
Fort l’Ecluse
 - 
Haut-Jura gessien
 - 
L’Etournel
 - 
Lac de Divonne
 - 
Marais de la Versoix
 - 
Mont Mourex
 - 
Mies et Versoix
 - 
Prangins
Info GOBG
  Archives
    - 
Numéros 1 à 26 en pdf
  Numéro actuel
    - 
Son et photo mystères n°27
Les projets
 - 
Moineau friquet
 - 
Sterne pierregarin
 - 
Hirondelle de fenêtre
 - 
Hirondelle rustique
 - 
Hirondelle de rivage
 - 
Alouette lulu
 - 
Chevêche d'Athéna
 - 
Choucas des tours
 - 
Corbeau freux
 - 
Effraie des clochers
 - 
Faucon crécerelle
 - 
Huppe fasciée
  Rougequeue à front blanc
    - 
Présentation de l'espèce
    - 
Statut (Europe, Suisse, Genève)
    - 
Rapports annuels
     Etude bioacoustique du chant
       - 
Présentation du chant
        Particularités régionales
          - 
Numéro 27
    - 
Imitations du RQ à front blanc
 - 
Perdrix grise
 - 
Pic mar
 - 
Torcol fourmilier
Les ressources
 - 
Liste des oiseaux du bassin genevois
  Aides à l'identification
    - 
L'identification des fringilles en automne
    - 
Les petits limicoles réguliers en automne
    - 
Détecter les jeunes Mouettes mélanocéphales
Sterne pierregarin

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.gobg.ch/userfiles/Sternepierregarin/Stp.jpg

 

Caractéristiques

La sterne pierregarin est un représentant de la famille des laridés. Sa silhouette élancée, sa queue échancrée et son vol furtif lui vaut le surnom d’« hirondelle de mer ». Sa méthode de chasse est charactéristique : Après un vol sur place, la sterne plonge depuis quelques mètres sur un poisson nageant en surface. Cette espèce est une migratrice au long court qui hiverne dans les eaux tropicales. Comme le montrent les reprises d’oiseaux bagués, les sternes pierregarin qui nichent en Suisse rejoignent le golfe de Guinée en hivers (Maumary et al., 2007 ).
 

Mesures de conservation

Pour la nidification, cette espèce est dépendante des bancs de galets sur les côtes et les cours d’eau. La correction de nos cours d’eau et la pression anthropique autour de nos lacs ont conduit à la disparition de ces habitats. Des radeaux aménagés spécialement pour la sterne pierregarin substituent ces milieux disparus essentiels à sa reproduction. Aujourd’hui, en Suisse, l’espèce est dépendante de ces structures artificielles.

La seule colonie nicheuse de Genève se trouve sur les 3 radeaux (installés à la fin des années 70) sur le barrage de Verbois, est une espèce considérée comme potentiellement menacée sur la Liste Rouge Suisse. La Pointe-à-la-Bise est visitée chaque année par de nombreuses sternes, et il a été décidé de mettre en place une infrastructure de nidification (radeau).


Rapport annuel 2018


Référence bibliographique :

  • MAUMARY L., VALLOTTON L. & KNAUS P. (2007) Les oiseaux de Suisse. Station ornithologique suisse, Nos oiseaux

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020