Visiteur anonyme [Administration]
Groupe Ornithologique du Bassin Genevois
Accueil
L'association
 - 
Présentation
 - 
GOBG-Informations Newsletters
 - 
Le comité
 - 
Les statuts
 - 
Les partenaires
 - 
Adhésion
 - 
Contact
Les sorties
 - 
Inscription aux sorties
 - 
L'agenda du GOBG
 - 
Les comptes-rendus
 - 
Géolocalisation des comptes-rendus
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Toutes les photos
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
les FAQs
Les bons coins
 - 
Champagne
 - 
Les Teppes de Verbois
 - 
Marais de Sionnet
 - 
Mategnin
 - 
Moulin-de-Vert
 - 
Pointe-à-la-Bise
 - 
Rade de Genève et Petit Lac
 - 
Le Rhône genevois
 - 
Rouelbeau
 - 
Vallon de la Laire
 - 
Baie d’Excenevex
 - 
Bas-Monts de Vesancy
 - 
Crozet
 - 
Fort l’Ecluse
 - 
Haut-Jura gessien
 - 
L’Etournel
 - 
Lac de Divonne
 - 
Marais de la Versoix
 - 
Mont Mourex
 - 
Mies et Versoix
 - 
Prangins
Info GOBG
  Archives
    - 
Numéros 1 à 14 en pdf
  Numéro actuel
    - 
Son et photo mystères n°19
Les projets
 - 
Tous les rapports annuels de suivi d'espèces
 - 
Hirondelle rustique
 - 
Hirondelle de fenêtre
 - 
Hirondelle de rivage
 - 
Alouette lulu
 - 
Chevêche d'Athéna
 - 
Choucas des tours
 - 
Corbeau freux
 - 
Effraie des clochers
 - 
Faucon crécerelle
 - 
Huppe fasciée
  Rougequeue à front blanc
    - 
Présentation de l'espèce
    - 
Statut (Europe, Suisse, Genève)
    - 
Rapports annuels
     Etude bioacoustique du chant
       - 
Présentation du chant
        Particularités régionales
          - 
Numéro 19
    - 
Imitations du RQ à front blanc
 - 
Perdrix grise
 - 
Pic mar
 - 
Torcol fourmilier
Les ressources
 - 
Liste des oiseaux du bassin genevois
Mies et Versoix

Mies et Versoix

Versoix GE et Mies VD – 502 / 127, 370m
Carte n°1281 Coppet

 

De grands rassemblements de canards s’établissent chaque hiver entre Versoix et Mies. Ils forment l’intérêt principal de ce site classé OROEM (Ordonnance sur les Réserves d’Oiseaux d’Eau et Migrateurs). En particulier la réserve des Crénées est un havre de paix où s’ammassent régulièrement quelques milliers de fuligules et de Nettes rousses.

Le meilleur poste d’observation se situe sur la digue nord du Port Choiseul. De là, la vue porte vers le nord contre la baie où stationnent les canards. Les troupes, regroupant souvent plusieurs dizaines de milliers d’anatidés, sont pour l’essentiel constituées de Fuligules morillon et milouin ainsi que de Nettes rousses. Cette baie accueille les plus grands groupes du Léman pour cette dernière espèce ; jusqu’à 1200 individus y ont été notés. Parmi ces grands groupes de canards se dissimulent régulièrement quelques Fuligules nyrocas et milouinans, Garrots à œil d’or ou parfois Harles piettes. Un Fuligule à bec cerclé y hiverne parfois. De ce poste, on découvre aussi les Canards chipeaux et siffleurs et, au large, le Plongeon catmarin et plus occasionnellement arctique, voire imbrin.

 

Fuligule nyroca
Fuligules nyroca et, en arrière-plan, milouin - A. Pochelon

 

Les oiseaux d’eau stationnent parfois plus au sud. On peut alors les observer depuis la digue sud du port ; ils sont en général assez éloignés et le télescope s’avère souvent indispensable pour détailler les groupes. Dans le port même, il y a généralement un ou plusieurs Fuligules nyrocas, Chevaliers guignettes, et Martin-pêcheurs. Les parcs de la zone sont de bons endroits pour rechercher le Roitelet triple-bandeau et le Pouillot véloce en hiver.

Au printemps, des canards et à l’occasion un limicole font escale dans le secteur, et il arrive des Sternes pierregarins font leur va-et-vient devant le Port Choiseul.

Tout au nord de la baie, dans le secteur des Crénées, un des trois principaux dortoirs lémaniques de Grands Cormorans rassemble plusieurs dizaines voire des centaines d’oiseaux. Vous repérerez facilement, au loin, les arbres blanchis de fientes. Il faut malheureusement se contenter d’observer le site à distance, car aucun point d’observation plus proche n’est accessible.

Un peu plus au nord encore, les ports de Founex VD, Céligny GE et Crans VD offrent de bons points de vue sur le lac, d’où l’on peut rechercher plongeons, Harles huppés, Macreuses brunes et autres hivernants du large. Les ports dissimulent régulièrement quelques Fulgiules milouinans et nyrocas, à l’abri des vagues et du vent. En direction de Genève, on peut s’arrêter à l’embouchure de la Versoix qui récèle parfois des surprises.

 

Embouchure de la Versoix
L'embouchure de la Versoix en automne 2005 - C. Schönbächler

 

Accès

La gare de Versoix se situe à un kilomètre du meilleur poste d’observation. Depuis là, descendre en direction du lac jusqu’à la route cantonale. Longer cette dernière vers la gauche sur une centaine de mètres, avant de reprendre à droite au panneau indiquant « Port Choiseul ». On rejoint le lac 400 m plus loin. L’observation se fait de part et d’autre du port. La réserve des Crénées n’est pas librement accessible: plus d’information sur le site web dédié à cette réserve.

En voiture, prendre la route cantonale entre Nyon et Genève. On retrouve le panneau indiquant « Port Choiseul », soit en venant de Genève 1,3 km au nord du vieux Versoix, soit en venant de Nyon, 350 m après les feux à l’entrée de Versoix.

 

 

Modifié d’après Les Bons Coins de Suisse Romande (c) Groupe des Jeunes de Nos Oiseaux 2005. Texte original par Jacques Laesser avec la collaboration de Jérôme Duplain

Dernires Observations :

-
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018